Mr Linh's Adventures
English french Korea Spanish China

Cuisine vietnamienne : Tout ce que vous devez savoir

Pleine de saveurs et au goût prononcé, avec par exemple la pâte de crevette, la sauce soja, la citronnelle et la coriandre, la cuisine vietnamienne est percutante à chaque repas. Au Vietnam, l’art de la cuisine est emprunt d’une profonde signification philosophique. Voici quelques anecdotes à propos de la cuisine vietnamienne sur la signification des aliments.

Les cinq élements
La cuisine vietnamienne s’inspire du principe asiatique des cinq éléments : le bois, la terre, le feu, le métal et l’eau. En cuisine, ils correspondent approximativement aux différentes sensations gustatives : acidité (bois), sucré (terre), amertume (feu), épicé (métal), salé (eau).
Chaque élément correspond à différents organes du corps, sens, et nutriments. L’idée est d’atteindre un certain équilibre. C’est pourquoi l’élaboration de plats qui prennent en compte ces différents aspects est considérées comme nécessaire pour l’esprit, le corps et l’âme.


Vietnamese cuisine

L’équilibre du Yin et du Yang tient aussi un rôle important dans la cuisine vietnamienne. Il porte sur les contrastes des textures et des saveurs, mais plus important encore, sur les propriétés des ingrédients en fonction qu’ils soient chauds ou froids. Par exemple, le canard est considéré comme de la viande ‘’froide’’, et il est souvent servi avec de la sauce de poisson au gingembre, considérée comme ‘’chaude’’.

Le Pho
La soupe de nouilles vietnamienne s’est bâti une renommée internationale, après que les cafés et les restaurants de pho aient ouvert un peu partout dans le monde. Les différentes régions du Vietnam on leur propre version du pho, et bien que le plat soit servi dans tout le pays, celui du Nord est vraiment particulier. La viande et les épices sont bouillies pendant plusieurs heures afin d’obtenir le fameux bouillon. Plus traditionnellement, le pho est servi avec du bœuf et des oignons de printemps.

Vietnamese cuisine

Les plats régionaux
Pour ceux qui sont devenus accros au pho, sachez qu’il y a plein d’autres plats aussi bons et nourrissants. Les régions au Nord et au Sud du Vietnam ont une des façons différentes de préparer les plats, aussi bien que l’ont chaque ville, chaque village.

Le Nord, plus frais, a une cuisine moins épicée qu’ailleurs au Vietnam, ceci est dû à son climat particulier aux limites bien distinctes. Les fruits de mer et crustacés sont des protéines plus populaires au Nord,  incluant crevettes, calamars, palourdes et crabes. L’assaisonnement le plus répandu est la sauce de poisson accompagnée de petits citrons verts à presser. On peut retrouver parmi les spécialités du Nord le Bun Rieu (bouillon de vermicelles et de tomates souvent servi avec du crabe), le Bun Cha (nouilles de riz servies avec du porc grillé) et le Cha Ca La Vong (nouilles de riz et poisson grillé).

Seafood

Le Centre du Vietnam est connu pour faire pousser d’innombrables épices, les plats de ces régions font donc partie des plus épicés du Vietnam. La ville de Hue – ancien trône de la Dynastie Nguyen – est localisée dans cette région et nombre des plats les plus élaborés viennent de là bas. Bun Bo est l’un de ceux là : une soupe de vermicelles de riz servie avec du bœuf et assaisonnée à la citronnelle. On trouve aussi en provenance de cette région le Banh Xeo, une délicieuse crêpe vietnamienne faite avec de la poudre de curcuma et garnie de viande et de légumes.

 

Vietnamese cuisine

Le Sud du Vietnam est connu comme étant la région la plus fertile et agricole du pays, si bien que l’on surnomme le Delta du Mékong le ‘’Bol de riz du Vietnam’’. Des produits et des légumes frais y sont produits en abondance, laissant tout de même de la place au bétail. Parmi les ingrédients les plus utilisés dans le Sud, on retrouve l’ail, les échalotes, les herbes fraîches et le lait de noix de coco mais aussi de la viande et du poisson en quantité généreuse. Le Bun Nam est populaire dans la région – une soupe de vermicelles consistante servie avec des crevettes, du calamar et des germes de soja. Le Banh Kot a lui aussi été élaboré en ces lieux – de petites crêpes à la poudre de curcuma et au lait de coco, couronnées de crevettes.

Vietnamese cuisine


De grandes aventures culinaires vous attendent au Vietnam ! Venez goûtez à encore plus de plats vietnamiens avec nos classiques des voyages au Vietnam qui vous aideront à découvrir le pays à travers vos papilles et autres sens.
Autres blogs

Laissez-nous vos commentaires

Champs obligatoires (*)
Votre nom (*)
Email (*)
Confirmer votre Email (*)
Website (*)
Vos commentaires
Code anti-spam (*)
Anti spam code
Envoyer votre commentaire

En association avec

TripAdvisor
Lonely Planet
petitfute
Travelife
Pata
Timelesscharm