English french Korea Spanish China

Fêtes traditionnelles

Pour les Vietnamiens, les fêtes traditionnelles reflètent la diversité culturelle du pays. Chaque année, des centaines de fêtes sont organisées dans tout le pays, chacune ayant sa propre caractéristique : fête de gongs, combat de buffles, fête de la pagode des parfums, festival de Hue…

1. Têt Nguyen Dan ou Têt:

Le Tet Nguyen Dan ou Têt, la fête la plus importante du Vietnam se célèbre du 30e du 12e décembre lunaire de l’année précédente au 3e du 1er janvier lunaire de l’année suivante. Le Tet est le moment où l’homme est en communication avec la nature, c’est aussi l’occasion pour les familles de se réunir et de rendre hommage aux ancêtres.

 Le Têt peut être divisé en trois périodes appelées Tat Nien (avant la veuille du Nouvel An), Giao Thua (veille du Nouvel An) et Tan Nien (Nouvel An). Les préparatifs consistent dans la préparation de plats spéciaux, le nettoyage et la décoration de la maison :
- L’un des plats symbolisant le Nouvel An lunaire et l’arrivée du printemps est Banh Chung, un gâteau de riz gluant farci de viande de porc et de haricots verts poivrés. Très nutritif, avec un goût original et savoureux, il est aussi très agréable à l’œil par l’harmonie des couleurs de chacun des ingrédients (le jaune des graines de haricots verts, le blanc du riz gluant et le vert des feuilles dzong-phrynium – servant à l’emballage).
- Après la préparation des gâteaux du Têt, les Vietnamiens s’attellent à la décoration de l’autel des ancêtres, avec d’abord des fruits et des fleurs. Le plateau aux cinq fruits (Mam Ngu Qua) est indispensable car il symbolise l’admiration et la gratitude des membres de la famille à l’égard du Ciel et de la Terre, et bien évidemment de leurs ancêtres. Les maisons vietnamiennes sont décorées de fleurs et d’arbre symbolisant le Têt comme : pêchers au Nord, abricotier au Sud.

Cérémonie de culte du Réveillon :

Le Giao Thua (Réveillon) est l’événement le plus sacré. C’est le moment de la rencontre entre les génies du Ciel et ceux de la Terre pour le passage de l'ancienne à la nouvelle année. Chaque famille réalise le culte du Réveillon en faisant des offrandes (poulet bouilli, alcool de riz, gâteaux, fruits, encens, etc.) en plein air en vue de prier pour une bonne Nouvelle Année.

2. Tet Ong Cong Ong Tao:

Au Vietnam, chaque famille a l’habitude de prendre congé de Ong Cong et Ong Tao (Génie de la terre et Génie de la cuisine) le 23e jour du 12e mois lunaire. Ce culte fait partie de la culture traditionnelle du Vietnam. Cette cérémonie pourrait être issue d’une vieille légende. Ils s’envolent tous les deux vers les Cieux pour aller faire leur rapport à Ngoc Hoang (l’Empereur de Jade) sur la vie du propriétaire de la maison où ils habitent, et demander chance, prospérité et bonheur. Lors du nouvel An lunaire, ils reviendront sur terre pour reprendre leurs fonctions, qui consiste à surveiller la cuisine de la maison. Le feu dans la cuisine manifeste ainsi non seulement l’union chaleureuse de la famille, mais également une bonne récolte et un développement prospère.
A ce jour de la fête, les vietnamiens préparent du riz collant, des offrandes, des papiers votifs et une grosse carpe vivante, ou trois petites dans une bassine d’eau pour la cérémonie. Et puis les carpes sont libérées dans un lac ou dans la rivière. Il existe en fait deux significations : Premièrement, la carpe nage bien et elle pourra passer Vu Mon (la Porte des Cieux) pour se transformer en dragon. Ong Cong et Ong Tao pourront donc monter au ciel sur une carpe, puis un dragon. Deuxièmement, cette coutume manifeste l’habitude de lâcher des animaux, ce qui considérée comme une action humanitaire qui apporte le bonheur pour l’homme.

3. Fête de la Mi-Automne (Fête de la lune) :

A l’origine, la mi-automne ou Trung thu en vietnamien était une fête agricole et astrologique. Elle est célébrée depuis longtemps, dans plusieurs pays rizicoles d’Asie comme la Chine, la Corée du Sud, le Japon et le Vietnam. De nos jours, la Fête de la mi-automne est devenue essentiellement la fête des enfants, mais les adultes y participent aussi. A l’approche de la fête, toute la famille prépare des gâteaux et des jouets. Les femmes montrent leur savoir-faire en préparent des Banh Deo (pain de riz gluant farcis en forme de disque lunaire) et des Banh Nuong (gâteaux cuits au four diversement farcis). Le 15e soir du huitième mois lunaire, les enfants masqués portent des lanternes et des jouets, font le tour du Mam Co Trung Thu (table des victuailles), placent au milieu de la cours de la maison. Ils chantent et font une parade de lanternes et participent aux danses à la licorne aux sons des tambourins.

4. La fête du culte des rois fondateurs Hung:

La cérémonie solennelle en mémoire des rois fondateurs Hung a lieu au 10e du 3e mois lunaire sur le site historique des Temples des rois Hung, situé au sommet du mont Nghia Linh, province de Phu Tho. Les festivités et rites constituent le grand programme avec la régate, la lutte à la corde, la lutte libre, concours de chanter des chansons folkloriques, spectacle de Hat Xoan, concours de faire la cuisine, de faire le Banh Chung et Banh Giay.



Bản in