Mise à jour hebdomadaire du Covid-19 au Vietnam - Semaine 3 juillet 2021

Le Vietnam fait face à une vague de pandémie plus forte car le nombre des patients augmente sans cesse jour après jour. Les autorités ont mis en place de nouveaux changements dans la lutte contre le virus suite à la situation réelle, en espérant que les mesures peuvent restreindre l’expansion du Coronavirus.

RÉSUMÉ SUR LA PANDÉMIE
Après une semaine, le Vietnam confirme une grande croissance de plus de 20.000 cas, ce qui pousse le nombre total des patients infecté du CoV à 52.215. Il semble que l’expansion du Covid-19 est plus difficile que prévue. Les chiffres démontrent que jusqu’au 18 juillet, le nombre de décès atteint 219 cas. Parmi 63 provinces du Vietnam, il n’y en a que 4 sans infection : Vinh Phuc, Quang Nam, Nam Dinh et Lao Cai. Selon les rapports, le pays confirme également 10.667 guérisons dans les quarantaines publiques et on espère que ce nombre augmentera de plus en plus.

Les médecins disent que plus de 80% des patients n’ont que des symptômes bénins comme fièvre, toux, fatigue ou douleurs musculaires. Ils souffrent en même temps des maux de gorge, écoulement nasal, maux de tête ou même vomissements et diarrhée. Certains ne montrent aucun symptôme clinique, ce qui est difficile pour les médecins à suivre et à traiter. Heureusement, les patients ne souffrent pas de pneumonia, mais le personnel médical ne peut pas sous-estimer le cas. Ils doivent toujours être bien préparés pour toute circonstance. En se basant sur la situation réelle, le Ministère de la Santé a décidé d’appliquer un nouveau régime de traitement pour les cas d’infection. Le régime dit:
En avril 2021, les médecins a appliqué un processus de traitement différent. Les patients, à ce temps-là, ont été demandés d’avoir une meilleure performance de santé physique : pas de fièvre ni de symptômes cliniques avant de sortir de la quarantaine ou de l’hôpital. Récemment, le régime a été changé en adaptant à la situation réelle :
Régime de traitement pour les patients du Covid-19 au Vietnam
 
PANDÉMIE À HANOI
Dès le moment où les nouveaux cas ont été détectés la semaine dernière, les autorités de Hanoi ont demandé aux citoyens d’arrêter toutes les activités des services publics encore une fois, à partir du mardi dernier. Cette fois, le gouvernement du Vietnam renforce les obligations. Les citoyens de Hanoi ne sont plus capables de pratiquer les loisirs à l’extérieur de leur hébergement (exercices de sport). Tous les petits services ne sont plus capables de servir les clients sur place. En plus, la capitale de Hanoi a mis en place des points de contrôle autour de Hanoi, aux entrées dans la ville, pour être sur qu’aucun cas d’infection peut sortir ou entrer dans la capitale.
Point de contrôle à l'entrée de Hanoi
Point de contrôle de Hanoi à l’entrée dans la ville

D’après les médecins, les patients de Hanoi ont été en contact avec des cas d’infection dans les zones rouges de HCM Ville, de l’arrondissement Dong Anh ou/et de l’atelier SEI. De loin, le nombre total des cas d’infections dans la ville a atteint 117 dès le 5 juillet. En même temps, de nouvelles zones rouges ont été détectées mais le personnel médical n’a pas pu identifier le vrai F0. En effet, un F0, employée d’une banque, a été en contact avec plus de 20 personnes. Le problème est qu’elle n’était pas partie hors de Hanoi ni à des régions d’infection. Elle confirme également qu’elle se déménage simplement de sa maison au travail et à l’envers. Donc, elle ne comprend pas comment elle a été infectée avec le coronavirus. Une telle situation peut causer des difficultés aux autorités locales dans la lutte contre la vague de Covid-19. Alors, elles décident de renforcer les réglementation d’isolation sociale à partir du 19 juillet, 2021. Il est recommandé aux résidents de rester chez eux, certains services peuvent encore fonctionner comme les secteurs de l’épicerie, des médicaments, de l'électricité, de l'eau, du carburant, etc.

En bref, la ville de Hanoi a quelques zones rouges à prendre soin. Les citoyens doivent rester prudents et toujours appliquer les mesures de sécurité sanitaire afin de protéger eux-mêmes et les autres. La ville doit recommencer l’isolation sociale jusqu’aux nouvelles directives mis en place par le gouvernement et le Centre de contrôle des maladies (CDC).

PANDÉMIE À HCMC
Malgré avoir appliqué la directive 16, HCM Ville continue à détecter les nouveaux cas chaque jour avec un nombre moyen de 200 à 500 patients. Notamment, le 18 juillet, les autorités à confirmé 1.756 patients dont 1.694 avaient été trouvés dans les quarantaines et 62 avaient été testés or positifs au coronavirus en public. Comme le nombre d'infections augmente très rapidement, les quarantaines en public ne peuvent plus accueillir de nouveaux patients pour les traiter. Dans ce cas-là, le bâtiment Thuan Kieu Plaza situé à l’arrondissement 5 profite de son 1er étage et son 2e étage pour servir comme une quarantaine en public. Les zones utilisées ont une superficie de 20.000 m², ce qui sera convenable pour traiter environ 1.000 patients. Les lits et les équipements médicaux sont en train d’être transférés dans la nouvelle quarantaine et elle sera prête pour servir très tôt.
Bâtiment Thuan Kieu
Thuan Kieu Plaza - une nouvelle quarantaine en public à HCMC

 
En même temps, le département d’aviation cherche à transférer les citoyens de HCM Ville à leur province d’origine. Il nécessite une accordance des autorités locales comprenant les conditions sur le nombre des passagers, l’itinéraire et les mesures de surveillance tout le long du vol. Pourtant, la décision fait face à deux opinions opposées : cette mesure peut aider HCM Ville à réduire le nombre des patients OU cette mesure peut causer des infections croisées en public. Le département d’aviation reste à considérer la décision en recueillant les votes des citoyens dont la plupart sont d’accord avec la première idée.

NOUVEAU CHEMIN POUR LE TOURISME
À cause des influences sévères de la pandémie, le tourisme dans le monde et au Vietnam reste stagnant depuis très longtemps. Récemment, une nouvelle forme de voyage apparaît malgré l'existence du Covid-19. Cette forme permet aux voyageurs dans le monde d’explorer des destinations via leur écran digital - la téléphone ou l’ordinateur. Le guide local va connecter avec les clients étrangers à travers un meeting en ligne et puis, il va les emmener dans différents lieux (soit à Hanoi soit à d’autres attractions touristiques si possible). Les voyageurs digitaux peuvent toujours rester chez eux sans avoir peur de la pandémie et peuvent avoir une expérience digitale exceptionnelle. Par cela, tout le monde peut voir une vie authentique au Vietnam et dans d' autres régions/pays. Notamment, les groupes des personnes âgées et des personnes à mobilité réduite peuvent ainsi faire partie à cette forme de voyage. Si la pandémie ne sera pas restreinte dans l’avenir, ce type de ‘voyage digital’ deviendra la tendance de voyage dans le monde.
Voyage en ligne - nouveau mode de voyage au Vietnam
Voyage en ligne - un nouveau style de voyage au Vietnam


Restez en contact avec Mr Linh’s Adventures pour des mises à jour sur la pandémie et le tourisme au Vietnam

Sources: VnExpress, Bo Y Te, Lao dong, Thanh nien, Tien phong, VOV, VTV News, Tuoi tre, other governmental sources.

 
Publié le 19 juillet, 2021
Écrit et désigné par Khanh LE, Assistant du Directeur de l’entreprise chez Mr Linh’s Adventures

D’autres mises à jour :
- Semaine 2, juillet 2021
- Semaine 1, juillet 2021


 
Autres blogs

Laissez-nous vos commentaires

Champs obligatoires (*)
Votre nom (*)
Email (*)
Confirmer votre Email (*)
Vos commentaires
Envoyer votre commentaire

En association avec