Mise à jour hebdomadaire de la pandémie au Vietnam - Semaine 4 août 2021


RÉSUMÉ GÉNÉRAL
Depuis la troisième semaine d'août, la pandémie au Vietnam a tendance à s’aggraver et se perdre dans les tâches de prévention. Les stratégies à l'obligation d’augmenter considérablement encore une fois
mise à jour des chiffre de covid19 au Vietnam semaine 3 aout 2021

À côté d'augmentation du nombre des infections par jour, le Vietnam annonce quand même certaines bonnes nouvelles. Premièrement, le Ministère de la Santé a déclaré qu’il avait restreint l’expansion de trois zones d’infections. Ce sont les zones de la province de Hai Duong, Quang Nam et Da Nang (l'une des grandes perles parmi les destinations touristiques côtières les plus favorables du Vietnam). En particulier, Da Nang a confirmé qu’il y avait seulement 5 patients par jour, ce qui présente une forte diminution du nombre des nouvelles infections. Même les deux hôpitaux, qui étaient d'abord isolés, sont maintenant libérés et prêts à traiter à nouveau de nouveaux patients. Les deux autres provinces ont confirmé la situation similaire, il n'y a pas eu plus de 20 nouvelles infections par jour et tout est désormais sous contrôle des forces responsables.

Deuxièmement, il a été confirmé que certains malades qui souffraient à la fois de covid-19 et de la maladie de fond de l'insuffisance rénale se sont rétablis du Covid-19. Cela montre que les efforts du personnel médical ont finalement porté leurs fruits et que les autres patients iront bientôt mieux.

Pendant ce temps, même lorsque la pandémie fait rage sauvagement en milieu ouvert, aucun cas de réinfection n'a été détecté. Les malades qui se sont remis de COVID-19 avaient aucun symptôme montrant qu’ils pourraient attraper le virus de nouveau. Pourtant, les autorités, les médecins et les bénévoles restent très prudents vis-à-vis de toutes les possibilités.

En même temps, le Ministère de la Santé a annoncé de nouvelles informations concernant plusieurs aspects du Coronavirus:
 1. 20 maladies de fond qui aggrave la santé des malades du COVID-19
           + Diabète sucré
           + Maladie pulmonaire obstructive chronique et autres maladies pulmonaires
           + Cancer (en particulier hémopathies malignes, cancer du poumon et autres cancers métastatiques)
           + Maladie rénale chronique
           + Greffe d'organe ou greffe de cellules souches hématopoïétiques
           + Obésité, surpoids
           + Maladie cardiovasculaire (insuffisance cardiaque, maladie coronarienne ou cardiomyopathie)
           + Maladie cérébrovasculaire.
           + Syndrome de Down
           + VIH SIDA
           + Neuropathie (y compris démence)
           + Drépanocytose, thalassémie, autres maladies hématologiques chroniques
           + Asthma
           + Hypertension
           + Déficit immunitaire
           + Insuffisance hépatique
           + Trouble lié à l'utilisation de substances
           + Sont traités avec des corticostéroïdes ou d'autres médicaments immunosuppresseurs
           + Maladies systémiques

2. L'ordre des symptômes de la plupart des cas de SARS-CoV-2 :
Un cas habituel du SARS-CoV présenterait probablement les symptômes suivants dans l’ordre:
           + Fièvre
           + Toux / Maux de gorge
           + Douleur musculaire
           + Vomir
           + Diarrhée
Grâce à cette structure, il sera facile pour les médecins et le personnel médical de différencier les patients Covid-19 de ceux souffrant de grippe, surtout en cette période de saison des pluies.

3. La mise en place du télésoin pour assister les patients F0
Comme les zones íolées et les hôpitaux sont de temps en temps surchargés, les cas F0 sont autorisés à être traités dans leur propre logement. Ces patients disposeront désormais d'une application qui leur permettra de contacter des médecins à distance. Ils suivront le patient du premier jour jusqu'à son rétablissement complet. Jusqu'à présent, l'application est considérée comme utile et nécessaire. Le risque de propagation du virus à l'extérieur est ainsi réduit, tout comme la possibilité d'infection croisée dans les lieux publics ou les hôpitaux

L'équipe médicale en charge se compose de médecins, d'enseignants, d'étudiants en dernière année, de professeurs et de professionnels de l'université de médecine Pham Ngoc Thach. Ils sont disponibles pour 3 périodes différentes : 8h00 - 10h00 ; 14h00 - 16h00 ; 18h00 - 20h00. Ils ont aidé plus de 500 patients et aideront plus de patients dans l'avenir. Tant que les citoyens en auront besoin, ils seront prêts à les aider.

4. Synthèse des causes de décès
  Des professionnels au premier rang de la lutte contre l'épidémie ont déclaré que les gens croient à tort que le virus n'endommage qu'un organe comme le poumon. En fait, le virus a tendance à attaquer directement plusieurs organes (autres que le poumon) ou à attaquer le système immunitaire de l'organisme. Il diminue la capacité de coagulation du sang, ce qui crée éventuellement des thromboses dans les petites et les grosses veines. C'est pourquoi les patients des cas sévère doivent utiliser le dialyseur, sinon ils risquent d'être condamnés à mort.

MISE À JOUR DE HANOI
Jusqu’à présent, il semble difficile de dire si Hanoi relâche sa prise sur les restrictions car la pandémie n’a pas encore montré des signes positifs. Les nouvelles infections s'élèvent de plus en plus, restant à environ 50 à 70 personnes infectées par jour.

Les autorités de Hanoi ont ordonné une inspection de tous les hôpitaux et établissements médicaux car la situation pandémique ne fait encore aucun changement positif. L’objectif est d’assurer aux habitants locaux d’obtenir le meilleur service de santé, à la fois pour les patients covid-19 et non covid-19. Ainsi, les autorités de Hanoi ont évalué 40 hôpitaux comme sûrs, 13 autres sont jugés sûrs à un niveau faible tandis que 3 sont marqués dangereux. Ceux de la liste dangereuse seront suspendus jusqu'à ce qu'ils montrent de nouvelles améliorations dans les services de santé.

Pendant 2 semaines précédentes, le Centre de contrôle des maladies de Hanoi (CDC Hanoi) a isolé de nouvelles zones d'infections. L’une est située dans l’arrondissement de Thanh Xuan, l’autre dans la résidence de Linh Dam, l’arrondissement de Hoang Mai et une autre située autour du temple de la littérature, commune de Van Mieu, commune de Van Chuong. Si le personnel médical ne trouve pas tous les cas F0 dans ces résidences pour confirmer une statut sanitaire bien sécurisé, ces zones resteront isolées pour le long terme. La condition de la vie dans ces zones va être assez difficile dans les prochaines semaines. Le personnel médical accélère désormais afin de détecter rapidement les autres personnes infectées au sein des résidences isolées. Les habitants espèrent mettre fin à cette quarantaine le plus rapidement possible.
 
La zone isolée sous restrictions strictes
La zone isolée sous restrictions strictes - Source : Vietnamnet

De plus, la zone rouge de la résidence Linh Dam est considérée comme la zone à haut risque d’expansion. Pour l’expliquer, le CDC Hanoi a indiqué que les habitants locaux sont autorisés à sortir de leur appartement pour certaines raisons tels que aller travailler, faire les courses et les produits nécessaires, etc. Par conséquent, les forces médicales font de leur mieux pour pratiquer des tests de covid, rechercher des patients F0 et F1 pour garantir un cadre de vie sûr pour toute la zone.

MISE À JOUR DE HO CHI MINH VILLE
Les Saigonnais ont fait un excellent travail pour réduire progressivement le nombre de nouveaux cas chaque jour jusqu'à ce qu'il soit confirmé que plus de 5 000 patients sont soudainement ajoutés chaque jour. De façon alarmante, plus de 90 % des nouvelles infections ont été détectées en public. Ce chiffre montre que la prévention et la restriction de la propagation du COVID19 étaient autrefois assouplies. C'est pourquoi les autorités locales ont dû lancer une nouvelle campagne de tests à grande échelle, à partir des zones rouges et oranges pour rassembler toutes les personnes infectées avant de passer aux zones vertes. Ce processus prend du temps, les habitants doivent donc être patients et se rappeler de toujours suivre attentivement des mesures préventives. En même temps, il est conseillé aux citoyens de rester calmes même lorsqu'ils reçoivent un résultat positif de Covid19. Les mesures convenables seront appliquées pour les nouveaux cas détectés, donc, ils n’auront rien à s’inquiéter.
Les tests du Covid-19 à grande échelle
Les tests du Covid-19 à grande échelle - Source : Báo Tiền phong

 
Outre les médecins, le personnel médical et les bénévoles, l'armée vietnamienne fait partie dans les campagnes de prévention de la pandémie pour réduire la charge de travail des autres forces responsables. La semaine dernière, des soldats ont aidé à distribuer des produits essentiels aux habitants des zones reculées. Certains groupes vont même au marché pour acheter de l'aliment pour toute la résidence. De nombreuses familles étaient très heureuses d'avoir reçu une telle aide de l'armée. On espère qu'avec les efforts inlassables des autorités locales, du personnel médical, des soldats de l'armée, de la police, des volontaires et d'autres parties, la situation épidémique à Ho Chi Minh-Ville s'améliorera.
 
Les soldats distribuant des produits de première nécessité
 Les soldats distribuant des produits de première nécessité - Source : VnExpress

 
Restez en contact avec Mr Linh’s Adventures pour plus de mises à jour sur la pandémie et le tourisme au Vietnam

* Source : VnExpress, HCDC, Sở Y Tế, Báo Tiền phong, Vietnamnet.

Published on 30th August, 2021
Traduit par Thu Ha et Ha Phuong

D'autres mises à jour
- Week 3. August 2021
- Week 2, August 2021


 
Autres blogs

Laissez-nous vos commentaires

Champs obligatoires (*)
Votre nom (*)
Email (*)
Confirmer votre Email (*)
Vos commentaires
Envoyer votre commentaire

En association avec