Noidung

De Sapa à Ha Giang

136ème jour : 12, février 2016: La longue route de Sapa à Ha Giang

Après un petit déjeuner tôt le matin, nous avons repris la route vers Ha Giang. Nous sommes passés à coté de nombreux champs de thé sur notre chemin et nous nous sommes arrêtés pour prendre quelques photos et sentir les feuilles de thé fraîches.

Le soir, nous avons séjourné dans un petit homestay à environ 6 km en dehors de la ville d’Ha Giang. Le séjour chez l'habitant était une maison Tay traditionnelle sur pilotis encerclés par des rizières.



Après s'être installés dans notre chambre au homestay, nous sommes allés nous promener dans les collines derrière le petit village. Un vieil homme s'est approché de Jonathan en lui parlant vietnamien et quand il lui a dit qu'il ne parlait que l'anglais, le vieil homme ne le croyait pas. Quang lui a dit que Jonathan était un étranger mais l'homme a insisté sur le fait que Jonathan était vietnamien. Après beaucoup de va-et-vient, il a insisté pour que nous venions avec lui boire du vin dans sa maison dans les montagnes. Ne sachant pas où il nous mènerait, nous avons décliné son offre même s'il était très insistant.



Alors que le soleil commençait à se coucher, nous nous sommes promenés dans les rizières en profitant de la sérénité, de la paix et du calme du village.

 

 

À l'intérieur de la maison, l'étage était un grand espace ouvert avec seulement des feuilles séparant les espaces de couchage et une zone pour un feu pour le chauffage et la cuisine. Les viandes étaient suspendues au-dessus du feu pour sécher.

 





Comme il s'agissait de Tết, il était difficile de refuser «l'eau joyeuse» - du vin de maïs fait maison - alors nous sommes allés boire avec le propriétaire, M. Doan, pour trinquer à une bonne et prospère année.



Après le dîner, nous sommes allés en ville avec Quang et Thanh pour passer un moment dans un café local. Lorsque nous sommes retournés chez l'habitant, nous avons remarqué une lumière qui se déplaçait dans l'un des arbres et nous nous sommes rendu compte que c'était M. Doan sur l'arbre qui récoltait le miel d'une ruche d'abeilles dans l'arbre.

Au lit pour nous reposer et reprendre la route le lendemain vers notre prochain arrêt!

- - Vivement recommandé : Hors des sentiers battus au Nord du Vietnam pendant 8 jours et 7 nuits

Autres blogs

Laissez-nous vos commentaires

Champs obligatoires (*)
Votre nom (*)
Email (*)
Confirmer votre Email (*)
Vos commentaires
Envoyer votre commentaire

En association avec