Mr Linh's Adventures
English french Korea Spanish China

Cuisine laotienne : Tout ce que vous devez savoir

Ils se décrivent comme les « descendants du riz collant », les laotiens utilisent beaucoup le riz collant pour leur cuisine si singulière. Mais la cuisine au Laos, c'est bien plus que cela. Voici quelques faits intéressants sur ce à quoi vous attendre.

Les origines de la cuisine laotienne
Au fil du temps, beaucoup de Lao se sont déplacé du Laos au Nord de la Thaïlande. Il en résulte que certains plats que l’on pense généralement thaïlandais sont en fait originaires du Laos. La localisation géographique du Laos lui donne accès à des ressources particulières qui font la caractérisent sa cuisine. Le Laos est le seul pays enclavé de l’Asie du Sud-Est, il ne possède aucune zone côtière et c’est pourquoi le poisson qui provient de la mer y est très peu utilisé. Au lieu de cela, les ingrédients les plus courants sont le poisson d’eau douce, le porc et le buffle d’eau. Les aubergines, pousses de bambou et les haricots longs poussent aussi en abondance dans le pays et font souvent leur apparition dans les plats laotiens. Des fruits tels que la pastèque, l’ananas, la pomme,     la poire asiatique ainsi que le jacquier y sont cultivés.

Street food laos

Les plats laotiens à base de riz
Avec un tel amour du riz, il n’est pas étonnant que de nombreuses spécialités culinaires du Laos se basent sur cette céréale. Le riz collant du Laos est le Khao Niao, habituellement stocké dans des paniers de bambou en attendant d’être partagé durant les repas. Le riz collant est parfois mariné dans du lait de noix de coco et d’autres ingrédients pour lui apporter un goût différent. Nam Khao est une salade composée de boulettes de riz frit, de sauce de porc fermentée et de garnitures aux couleurs vives, comme des éclats de cacahuètes, des copeaux de noix de coco, de la menthe ou de la coriandre.

Khao niao

Les nouilles de riz sont également la base de nombreux plats au Laos. Le Khao poon est une soupe de vermicelles de riz – aussi connue sous le nom de Laos Laksa – devenue populaire dans de nombreux pays de monde. La soupe est composée d’un bouillon fait de poulet, de porc ou de poisson, avec de la sauce de poisson, des feuilles de citron vert, de l’ail, de l’échalote  et des piments Lao, ajoutés pour le goût. Pad Ki Mao – également appelé « nouilles ivres » - vient aussi du Laos et est constitué de nouilles de riz, de viande, de poisson, de basilic épicé, le tout mélangé à de la sauce de soja, de poisson et d’huître.

Khao poon

Authentique nourriture au Laos
Beaucoup d’autres plats sont originaires du Laos, qu’ils soient faits vapeur, grillés, frits ou marinés. Il y a par exemple le Yall, un rouleau au porc laotien, ou encore le Yaw Dip, un rouleau de printemps fait avec du papier de riz, fourré de crevettes et trempé dans la sauce de cacahuètes ou bien de la sauce laotienne sucrée.

Tom Som fait référence à tout un éventail de salades laotiennes composées de piments, de tomates, de hachis de poisson et de garnitures variées allant du plantain à l’aubergine.

Le Ping Gai est un plat populaire à base de poulet grillé et mariné et servi dans les stands de rue, souvent assaisonné avec des sauces épicées. Mok Pa, Mok Gai et Titi Gai  sont des plats faits respectivement de poisson, de poulet et de bœuf, cuits vapeur dans des feuilles de bananier.

Ping gai

Pour le dessert, il y a le Khao Lam, préparé d’une façon vraiment originale. Des haricots rouges, du lait de coco et du sucre sont ajoutés au riz gluant et cuisinés dans du bambou.

Le Laos promet plein d’aventures culinaires ! Découvrez avec nous la cuisine du Laos avec nos Aventures au Laos.
Autres blogs

Laissez-nous vos commentaires

Champs obligatoires (*)
Votre nom (*)
Email (*)
Confirmer votre Email (*)
Website (*)
Vos commentaires
Code anti-spam (*)
Anti spam code
Envoyer votre commentaire

En association avec

TripAdvisor
Lonely Planet
petitfute
Travelife
Pata
Timelesscharm