Reprise du Tourisme Oui Mais Ecologique

Publié le 16 juin 2020

C'est une vérité universellement connue que les activités humaines nuisent à notre chère planète. Nous utilisons les ressources naturelles jusqu'à épuisement des stocks, créons consciemment des produits non biodégradables et détruisons des hectares de forêt et des espèces entières. Les experts sont tous d'accord et ont tiré la sonnette d'alarme, la planète est en danger et il est de la responsabilité de chacun d'agir.
L'épidémie du Covid-19 affecte terriblement tous les pays du monde et ses conséquences se feront sentir pendant un certain temps. Cependant, de bonnes choses en sont tout de même ressorties. Nous avons tous vu ces magnifiques photos et vidéos d'animaux sauvages s'aventurant dans des endroits inconnus habituellement fréquentés par les humains, le retour des tortues de mer en Thaïlande, des poissons dans les canaux à Venise, et les nuages gris de pollution se dissiper autour des métropoles du monde.
Quelles leçons pouvons-nous en tirer et comment les appliquer à nos prochains voyages? Voyager oui, mais de façon responsable.

 
1. Employer des locaux
Une chose que nous avons apprise du virus est qu'il ne fait pas de discrimination. Tout le monde, partout peut être affecté. D'une certaine manière, cela nous rapproche en tant que communauté mondiale. Alors pourquoi ne pas aider la population locale en utilisant des guides touristiques locaux et des installations locales plutôt que de faire venir un «expert» étranger ou de dormir dans des établissements appartenant à de grands groupes internationaux. Votre voyage en sera tout autant réussi et votre expérience encore plus riche en sachant que vous avez contribué à rendre le monde meilleur.

Mr Linh’s Adventures & amis à Ha Giang

2. Distanciation sociale
Certains pays se remettront plus rapidement que d'autres de la pandémie, mais nous avons tous dû faire face à des mesures de distanciation sociale. Ces règles peuvent toujours être appliquées pour des raisons de sécurité dans vos voyages, elles resteront une partie importante que les voyageurs et les tours opérateurs prendront en considération lors de la création d'un voyage. Par exemple, réduire le temps quotidien en voiture, choisir des circuits en petit groupe d'une dizaine de personnes maximum ou même des circuits privés, et visiter des destinations moins touristiques et plus originales.

Dong Van à distance, Ha Giang

3. Bien-être et nature sauvage
2020 a été principalement passée à l'intérieur, donc 2021 sera probablement passée à l'extérieur! Les voyageurs redéfiniront leurs attentes et rechercheront des circuits plus actifs, en pleine nature, et même loin de trop de technologie. Pour apaiser l'esprit et se détacher de l'électronique, les gens peuvent se tourner vers le vélo, le trek ou la spéléologie. En d'autres termes, demander des aventures dans des destinations moins peuplées, dans des endroits où ils peuvent simplement exister et renouer avec notre monde.

Partez hors des sentiers battus à Cao Bang

4. Choisir judicieusement ses destinations
Les lignes directrices en matière de distanciation sociale sont susceptibles de limiter le choix des destinations, les attractions peuvent limiter le nombre d'invités, mais c'est l'occasion idéale d'opter pour une destination hors des sentiers battus. De plus, les destinations populaires sont susceptibles d'attirer des foules et c'est exactement ce que la plupart d'entre nous essaieront d'éviter lors de nos prochains voyages.
Imaginez choisir le Vietnam, oui c'est une destination demandée en tant que pays, mais avez-vous considéré toutes les possibilités qui y sont offertes? Au lieu d'aller à Sapa par exemple, d'autres endroits offrent un paysage exceptionnel similaire avec des rizières en terrasses comme Mu Cang Chai dans la province de Ha Giang. Ou vous pouvez également privilégier l'île de Con Dao pour une retraite paisible au lieu de Phu Quoc. Allez au-delà du choix évident!

Quietude sur l'île de Con Dao

5. Voyager hors saison
Tout d'abord, les voyages hors saison sont moins chers, pas de surprise ici. Cependant, l'argent n'est plus la seule raison de considérer les mois hors période de pointe comme une option parfaite. Moins de visiteurs, files d'attente plus courtes, plus d'espace entre les gens, expérience authentique entourée de locaux, pour ne citer que quelques examples. Imaginez visiter Angkor au Cambodge sans piétiner parmi des hordes de touristes. C'est définitivement quelque chose à considérer…

Le complexe majestueux d'Angkor au mois de juin

En conclusion, les voyages socialement responsables seront un défi au cours des premiers mois pour les voyageurs et les professionnels du tourisme pendant cette période de transition. Nous espérons que ces nouveaux changements dureront, car de plus en plus de personnes ont ouvert les yeux sur les questions environnementales. Comme le dit Lonely Planet «nous avons une responsabilité envers les communautés locales, l'environnement et envers nous-mêmes d'améliorer la façon dont nous explorons notre monde».
Alors faites de bons choix et optez pour un tour opérateur local qui peut vous accompagner dans ces choix responsables!
 
Autres blogs

Laissez-nous vos commentaires

Champs obligatoires (*)
Votre nom (*)
Email (*)
Confirmer votre Email (*)
Vos commentaires
Envoyer votre commentaire
En association avec
TripAdvisor Lonely-Planet petitfute travelife