Astuces pour voyager plus écolo


Publié le 20 août 2020

Alors que les nations attendent qu'un vaccin arrête la propagation du Covid-19, notre planète montre des signes positifs en raison des mesures prises contre le virus. En ralentissant les activités humaines, les chercheurs parviennent à mettre en évidence les effets positifs indirects sur l'environnement tels que l'amélioration de la qualité de l'air, la propreté des plages et la réduction du bruit environnemental. D'autre part, ces mesures d'urgence ont également des aspects négatifs tels que la réduction du recyclage et l'augmentation des déchets, mettant encore plus en danger la contamination de nos océans et des continents.

L'activité économique mondiale finira par revenir à la normale, alors que pouvons-nous faire pour aider à réduire notre empreinte carbone lorsque nous voyageons? Voici une brève liste de conseils pour les voyageurs, très faciles à appliquer, vous donnant la possibilité de compenser votre empreinte carbone, et de soutenir votre planète.

 

1. Non aux sacs en plastique ou emballages alimentaires à emporter
Vous vivez une expérience incroyable qui, espérons-le, vous laissera de bons souvenirs à chérir pendant des décennies. Cependant, quelques centaines d'années semblent trop longues, alors n'acceptez pas les sacs en plastique qui eux prendront autant de temps à se biodégrader. Emportez un sac réutilisable lorsque vous vous rendez sur les marchés locaux. Certains d'entre vous en ont déjà sur eux à tout moment à domicile. Pourquoi ne pas continuer cette habitude utile à l'étranger?
Il en va de même pour les différentes boissons que vous pouvez acheter à emporter, toutes servies dans un gobelet en plastique avec un couvercle en plastique et une paille en plastique. Achetez une bouteille réutilisable, une gourde, et demandez au vendeur de verser la boisson à l'intérieur. Quant à l'eau, la plupart des endroits sont désormais équipés de filtres à eau. Alors vérifiez d'abord, et si vous êtes rassuré, n'hésitez plus et remplissez votre propre bouteille.



2. Choisir judicieusement son mode de transport
Changer la façon dont nous nous déplaçons d'un endroit à un autre est l'un des sujets les plus évidents pour réduire la pollution atmosphérique. Nous respirons tous le même air (non) frais, alors repensons nos voyages. Au lieu d'utiliser un transport privé, pourquoi ne pas participer à une visite en petit groupe? Votre voyagiste s'occupe de tout, le van est partagé avec une douzaine de personnes maximum, vous offrant la possibilité d'interagir avec d'autres voyageurs ou locaux, tout en recevant les connaissances du guide et en visitant des sites incroyables.
Essayez d'éviter les grands groupes, notament si vous recherchez l'aventure par exemple, plus le nombre de touristes est élevé, plus le nombre de restrictions est important. De plus, les petits groupes ont tendance à avoir moins d'impact sur l'environnement, alors voyagez avec un tour opérateur qui favorise les visites en petits groupes et qui est respectueux de l'environnement.


 
3. Limiter les déplacements aériens
Vous ne visiteriez pas tout votre pays en deux semaines, essayez donc de concentrer votre attention sur une région et de limiter le nombre de vols intérieurs. Si nous choisissons le Vietnam par exemple - destination choisie complètement au hasard bien sûr - il y a trois zones principales: le nord avec ses montagnes, la baie d'Halong et ses rizières en terrasses; le Centre avec ses villes romantiques et historiques telles que Hue et Hoi An; et le sud avec le delta du Mékong et ses îles de rêve. Choisissez seulement deux régions au lieu de traverser le pays. Vous pourrez profiter d'une expérience plus profonde des lieux visités et mieux comprendre la culture des habitants.


 
4. Manger et boire local
C'est un excellent moyen d'enrichir votre expérience avec de petits détails. Essayez la bière brassée localement qui sera probablement très bonne et à faible teneur en carbone. Dégustez des plats locaux avec de la viande, du poisson et des légumes produits par des fournisseurs locaux. Nous vous promettons que cela en vaudra la peine à bien des niveaux!


 
5. Débrancher les appareils électriques
Lorsque vous séjournez dans un hôtel ou chez l'habitant, faites semblant d'être chez vous et agissez de manière responsable. Faites attention de ne pas laisser le climatiseur, la télévision ou les lumières allumés lorsque vous quittez la pièce, ou de ne pas laisser vos chargeurs branchés sans raison. Si vous restez plus d'une nuit, réfléchissez-y à deux fois avant de demander de nouvelles serviettes propres chaque jour, est-ce réellement nécessaire?


 
6. Ne jamais faire une activité touristique avec des animaux sauvages
Prendre des photos avec des tigres ou monter à dos d'éléphants sont des attractions très populaires depuis des années. Si vous faites des recherches, vous découvrirez que ces tigres sont semi-sédatés en permanence et vivent dans des cages mal entretenues. Il en va de même pour les promenades à dos d'éléphant où les animaux sont battus et réduits en esclavage pour divertir une minorité. Un comportement inhumain qu'il ne faut plus encourager.


 
7. Voyager avec des tours opérateurs éco-responsables
Découvrir un autre pays n'est pas une tâche facile, surtout lorsque la culture est si éloignée de la vôtre. Le meilleur conseil ici est de contacter un voyagiste local qui peut vous aider à réaliser le voyage de vos rêves. Assurez-vous d'utiliser les services d'un voyagiste responsable qui n'emploie que des experts locaux dans chaque destination visitée. Un voyagiste est un outil important dans les destinations éloignées, il fournit une source de revenus substantielle aux familles et a une influence positive sur le bien-être des communautés locales. Alors n'hésitez pas à leur poser des questions avant de réserver.


 
Autres blogs

Laissez-nous vos commentaires

Champs obligatoires (*)
Votre nom (*)
Email (*)
Confirmer votre Email (*)
Vos commentaires
Envoyer votre commentaire

En association avec