English french Korea Spanish China

Les points forts à Delta du Mékong avec le guide de voyage

Visite du delta du Mékong

En pensant au Delta du Mékong, l'imagination se teinte de toutes les nuances de vert : les grands palmiers qui se balancent sur les rives, le reflet vert sombre de l'eau et la terre agricole fertile qui l'entoure. Les rivières et les affluents dessinent des motifs tels un labyrinthe sur la carte. Ils s'étendent à travers le pays avant de se dissiper dans la Mer de l'Est. Les communautés qui sont nées sur ces rives ont apprivoisé les cours d’eau et rythment leur vie selon les flux et reflux du puissant Mékong.

Les marchés flottants dans My Tho
Les marchés flottants dans My Tho et Cai Rang. Delta du Mékong

La seconde image qui vient à l’esprit quant au Delta du Mékong est la mosaïque colorée peinte chaque jour par les marchés flottants qui ont lieu. Les petits bateaux en bois, chargés de produits frais multicolores, convergent en fin de journée pour s’adonner au négoce.

Appartenant autrefois au royaume khmer connu sous le nom de khmer Krom, le delta du Mékong a été soumis au pouvoir vietnamien à la fin des années 1690. Tout au long de la période coloniale française et pendant la guerre Amérique-Vietnam, le Delta du Mékong a vu le sang couler lors des combats qui eurent lieu sur ses rives et ses eaux.

Maintenant, le Mékong est en paix et peut concentrer ses efforts sur son industrie agricole prospère. Comme le suggère son surnom de «Bol de riz du Vietnam», la région du Delta du Mékong est l'un des plus grands producteurs de riz du pays, la culture étant florissante dans les zones humides et riches en éléments nutritifs. Les plantations de canne à sucre, de soja et de fruits prospèrent ici aussi et constituent un moyen de subsistance pour beaucoup d'habitants.
 


Le climat dans le Delta du Mékong est divisé entre la saison sèche, de novembre à avril et la saison des pluies, de mai à octobre. La saison des pluies amène les précipitations de la mousson qui saturent les terres et provoquent une montée de la rivière et submerge ses rives, inondant la région. On s'inquiète de plus en plus des effets du changement climatique et de la capacité du Mékong à soutenir les nuisances causées par l’Homme.

My Tho

En raison de sa facilité d'accès depuis Ho Chi Minh-Ville, My Tho est devenue une destination de séjour populaire, le tourisme étant une industrie bien établie dans la ville. Ici, des milliers de touristes arrivent à bord des bateaux sampans en bois pour découvrir la beauté du Mékong. De l'eau, vous pouvez voir les façades colorées bord de la rivière empilées les unes sur les autres et les balcons qui surplombent les eaux. C'est aussi une ville intéressante pour se promener. L’architecture du temple Vinh Tang combine des éléments de styles vietnamien, cambodgien, chinois et européen pour créer un design élégant. Le design magnifiquement conservé et travaillé est présent dans toute la pagode et les terrains environnants. Deux statues géantes de Bouddha, une assise et une debout, accueillent les visiteurs de la pagode.



L'île du Phoenix, non loin de My Tho, il y eut autrefois la maison de l’excentrique moine à la noix de coco. Nguyen Thanh Nam, également connu sous le nom de « moine de noix de coco », y a fondé la religion de la noix de coco et l'a pratiquée au sommet d'une pagode flottante. Il  dit avoir médité pendant trois ans sur une dalle de pierre et survécu en se nourrissant uniquement de noix de coco. Sa religion était une fusion du bouddhisme et du christianisme, mais fut finalement interrompue par le gouvernement vietnamien. L'île est décorée d'un étrange tableau de structures colorées, peut-être le plus étrange étant le modèle de l'Apollo Rocket.
 
Ben Tre

La province est célèbre pour tout ce qui tourne autour de la noix de coco, en particulier, le bonbon sucré et collant qui y est produit. En plus d'explorer les rivières, faire un voyage à la fabrique de noix de coco est une excellente façon de connaître le commerce local. Des monticules de noix de coco et des tas de coques sur le bord de la rivière indiquent où trouver les usines. À l'intérieur, les hommes et les femmes évident avec rapidité et habileté les noix de coco. On y montre aux visiteurs le processus de transformation de la chair de noix de coco en bonbons, avec la chance de goûter le produit fini. A Ben Tre, les visiteurs peuvent également voir l'art du tissage de tapis et rencontrer les gens qui gardent le métier en vie.



Tra Vinh

Tra Vinh fait écho au royaume khmer avec plus de 140 pagodes khmères qui décorent la province. L'identité khmère est maintenue en vie avec des cours de langue Khmer et en pratiquant le bouddhisme de Theravada. Hang Pagoda est l'un des plus visités des Temples Khmer de Tra Vinh, favorisé non seulement pour son architecture et son ambiance sereine, mais aussi par la vue qu’elle offre des cigognes qui la survolent.



Vinh Long

Vinh Long, un excellent exemple de la vie sur le Mékong, est flanquée de part et d'autre de la rivière et nichée aux croisements de ses affluents. C'est l'endroit idéal pour choisir une famille d'accueil et profiter de prendre le rythme de la vie sur la rivière. Vinh Long est également un excellent endroit pour organiser un voyage à Cai Be pour y découvrir les couleurs vives et le commerce convivial du marché flottant. Bien que le marché soit à son apogée vers 6 heures du matin, l'activité se poursuit dans l'après-midi.
 



Forêt U-Minh

La forêt d'U-Minh est vraiment une région d’une beauté exceptionnelle. Les forêts de mangroves épaisses sont les plus grandes de leur genre en dehors de l'Amazonie et abritent un grand nombre d'espèces d'animaux remarquables. Les racines de mangrove enchevêtrées émergent de l'eau convergeant vers les troncs qui éclatent dans des explosions de feuilles au vert profond. Pénétrer cette forêt donne l’impression de voyager au temps où la Terre était vierge de toute activité humaine. Les arbres hauts et les eaux obscures évoquent des mondes inconnus et, en entrant dans la forêt, l'anticipation de ce qui se trouve à l'intérieur emplit l'air. Ce territoire inconnu a été utilisé par les soldats du Viet Cong pendant la guerre, qui se sont cachés dans les forêts labyrinthiques.
 


Les forces américaines ont pulvérisé la zone avec des défoliants chimiques pour détruire la couverture naturelle qu’est cette forêt avec des effets désastreux. Ce genre d’attaque eu lieu dans tout le Vietnam, et les produits chimiques n'étaient pas seulement fatales pour les plantes, mais eurent aussi des effets dévastateurs sur les humains. La forêt retrouve aujourd’hui son éclat d’antan et rend difficile de s’imaginer ce qu’était la région sans son tapis de végétation luxuriante. Maintenant, les promenades en bateau autour de la forêt enchanteresse ont lieu quotidiennement et permettent aux visiteurs de voir des animaux rares tels que des chats de pêche, des loutres à nez poilu et 187 espèces d'oiseaux différentes.
 
Chau Doc
L'un des domaines les plus diversifiés sur le plan culturel dans la région du delta du Mékong est Chau Doc, une petite ville limitrophe au Cambodge. La population ici est composée d'habitants vietnamiens, chinois, chams et khmers. Les couleurs pastelles des maisons et l'architecture soignée des différents temples, mosquées et pagodes viennent s’ajouter au charme de cette ville sympathique.

Non loin de Vinh Long se trouve la montagne sacrée de Sam, avec beaucoup de bouddhistes qui effectuent leur pèlerinage sur le site chaque année. L’ascension jusqu’au sommet est parsemée de temples et de pagodes cachés dans les crevasses et les grottes. Du haut, la vue s'étend à la fois sur les terres du Cambodge et du Vietnam.


A environ 30 km au sud de Chau Doc se trouve la forêt inondée de Tra Su qui abrite aujourd'hui un sanctuaire d'oiseaux. Les visiteurs peuvent embarquer sur de petits bateaux qui naviguent à travers les rivières bordées de tapis de laitue d’eau. Le chemin serpente à travers la forêt épaisse de cajeputiers voûtés et de mangroves, en suivant les oiseaux qui plonge du ciel dans l’eau. Au cours de l'après-midi, la forêt devient plus dense avec les chants et les piaillements chatoyants des oiseaux. Les voyages en forêt mènent à une tour de guet dont le sommet offre une vue imprenable sur la forêt avant de repartir en bateau. En plus des nuées d'oiseaux, la forêt comprend aussi des essaims d'abeilles dont le miel frais et doux est vendu dans la forêt.

Festivals

Les diverses religions qui habitent le Delta du Mékong ont également leurs propres  festivals, colorés et passionnant.

Ky Yen a lieu chaque année du 14 au 16 du dernier mois lunaire et rassemble les communautés pour adorer les dieux du village. Les gens font eux-mêmes leurs tenues de festival et se rassemblent dans les temples pour participer à des cérémonies, des parades et de vives danses de dragon. Les soirées comportent un spectacle de talent appelé Hat Boi dans lequel les gens concourent à chanter des chansons traditionnelles. Le son du chant et de la célébration résonnent dans tous les villages pendant trois jours et chaque année, avec un événement spécial qui a lieu tous les trois ans.

Ben Tre a un festival unique qui fut lancé en 2009 pour célébrer tout ce qui est relatif à la noix de coco ainsi que l'histoire et la culture de Ben Tre. Tenu tous les deux ans au cours du premier mois, le festival propose des spectacles vivants, de danse et de musique et aussi des jeux traditionnels pour que tous puissent emplir la rivière de frivolité. Outre les jeux et le divertissement, les artisans locaux vendent leurs produits faits main comme des bols et des tapis, de la confiture de noix de coco et, bien sûr, des bonbons à la noix de coco.


Ok Festival Om Bok. Delta du Mékong

En plus de célébrer la célébration traditionnelle du Nouvel An vietnamien de Tet, de nombreux villages célèbrent également le festival Khmer Chol Chnam Thmay qui a lieu en avril. Au cours de trois jours, les gens se rassemblent pour faire des offrandes de fruits et d'encens, écouter les enseignements des moines et se joindre aux jeux traditionnels et à la danse. Ce festival coloré est une chance pour les gens de prier pour leurs ancêtres et accueillir la nouvelle année.
 
Un autre festival Khmer qui se déroule dans le Delta du Mékong est Ok Om Bok qui se déroule lors de la pleine lune du dixième mois. Ce festival est organisé pour adorer le Dieu de la Lune qui est censé contrôler la météo et les cultures. Lorsque la pleine lune monte dans le ciel, les familles se rassemblent et lui font des offrandes. Après la cérémonie, les gens se rassemblent à Ba Om Pond à Tra Vinh, où ils lâchent dans le ciel et sur l'eau des lanternes colorées et illuminées et font vibrer l’air du son de la musique traditionnelle. Le festival propose également une énergique course de bateaux traditionnels en bois appelés ngo. Alors l'atmosphère est toujours emplie de joie, car les spectateurs sont là pour encourager les participants et les ovationner.

En raison de la forte dépendance de la région à l'agriculture, le Festival du dieu de l’agriculture est un moment important pour un grand nombre d’habitants du Delta du Mékong. La fête se fait bi-annuellement aux deuxième et huitième mois lunaire. Les gens ont la possibilité d'exprimer leur gratitude pour la fertilité de l'année écoulée et de prier pour une récolte généreuse au cours de l'année à venir.




Journée à Vinh Long et découverte du marché flottant de Cai Be
Journée à Vinh Long et découverte du marché flottant de Cai Be
détails
Journée au Delta du Mékong
Journée au Delta du Mékong
détails
Marché flottant et découverte culturelle du delta du Mékong, 2 jours et 1 nuit
Marché flottant et découverte culturelle du delta du Mékong, 2 jours et 1 nuit
détails
Bản in

En association avec