English french Korea Spanish China

Visite de Hue

Hue

Cette ville fascinante, imprégnée d'histoire, semble s'être arrêtée dans le temps. Cette ville fascinante raconte l'histoire de centaines d'années préservées dans les briques et les pierres. Hue a été l'épicentre culturel, politique et géographique du Vietnam. Elle a vécue des périodes de grande distinctions et de grandes agitations mais aujourd'hui, la ville a beaucoup de charme.

Stelae of Doctors, Quốc Học – Huế
Stelae of Doctors, Quốc Học – Hue

En 1802, l'empereur de la dynastie Nguyen Gia Long a déplacé la capitale à Hue où elle est restée jusqu'en 1945. Au début, la ville a prospéré avec le leader qui a amené les meilleurs érudits et artistes de tout le Vietnam à travailler dans la ville impériale. Pendant cette période, cette citadelle a été construite selon la philosophie orientale. La planification a commencé en 1803 et le grand projet a été achevé en 1832. Cependant, lors d'une agression particulièrement brutale en 1885, les Français ont attaqué Hue détruisant une grande partie de la citadelle, brûlant la bibliothèque et saisissant de nombreux objets de valeur.

La ville a de nouveau été attaquée en 1968, dans ce qui a été décrit comme l'une des pires batailles de la guerre du Vietnam. Connu sous le nom de Tet offensive, la bataille de 26 jours a vu le sang, la mort et la destruction anéantir la ville. La gravité de ces combats féroces peut être observée dans les murs et les bâtiments endommagés.

Le passé de la ville frappée par la guerre prend généralement le devant de la scène, nuisant à la culture merveilleuse des personnes qui l'ont habité au cours des années. Cependant, Hue conserve encore un air savant avec sa culture artistique riche et unique. Cela peut être vu dans le style distinctif de la musique, Nha Nhac, reconnu par l'UNESCO.

Hue a également une ambiance romantique qui surgit de la belle et parfumée rivière des parfums.  La proéminence du bouddhisme signifie également que la ville abrite de nombreux temples et pagodes ornées, chacune conçue et aménagée dans de beaux jardins.

A voir et à faire

Le principal atout de cette ville historique est le reste de la Citadelle Impériale. Situé sur la rive  nord de la rivière des Parfums, seule une partie de la citadelle d'origine est encore visible. Cette grande architecture et ses durs murs de pierre abritaient autrefois la royauté vietnamienne. C'était un sanctuaire privé de luxe et de protection pour l'élite. Un fossé alimenté par la rivière des parfums entoure la citadelle, la première ligne de défense contre les envahisseurs. A l'extérieur se trouve le Kinh Thanh Hue qui est fortement fortifié avec 24 bastions de défense au sommet des murs gris. A l'intérieur se trouve la Hoang Thanh (Citadelle royale) où la royauté irait prier, se détendre et  étudier. Il contenait de nombreux temples et jardins ornés et a accueilli de nombreuses célébrations somptueuses. Le royal Ngo Mon Gate était auparavant réservé uniquement au roi, mais maintenant il est ouvert aux visiteurs. Au cœur du complexe se trouve la Tu Cam Thanh secrète et exclusive (Citoyenne interdite) dont les secrets les plus intimes n'étaient accessibles que par l'empereur et sa famille.

empereur du Vietnam, Bao Dai à la Citadelle de Hue, visite de Hue, centre du vietnam
Empereur du Vietnam. Bao Dai à la Citadelle de Hue

Cependant, les jardins, les pagodes et les maisons joliment conçus ont, au fil du temps, été victimes de destruction. L'assaut français sur Hue a commencé à endommager le magnifique complexe. Un autre coup majeur à l'architecture est venu en 1968 lors de la brutale Tet Offensive. Le statut politique et la proximité de la zone démilitarisée ont fait de Hue une cible privilégiée pour les bombardiers américains ainsi que des batailles terrestres féroces. Bien que certains travaux de restauration aient eu lieu, les cicatrices des combats auxquels sont encore visibles dans les murs. Les années de négligence ont également porté leurs fruits, avec la peinture écaillée et la moisissure qui s'est glissée dans les murs.

Bien qu'il y ait encore beaucoup à voir à la citadelle, les histoires fascinantes qui se sont déroulées ici sont un peu inconnues, une option est d'avoir un guide compétent qui peut partager ce passé captivant avec vous.

La rivière des parfums, qui provient de deux sources dans la chaîne de montagnes Day Truong Son, s'écoule gracieusement dans toute la ville de Hue. Sur son chemin, elle passe par beaucoup d'attractions principales de la ville, comme les tombes des empereurs passés,les pagodes et les jardins ornés. La rivière tient son nom romantique des parfums qui se dégagent des orchidées qui fleurissent ici en automne. Après avoir atteint leur maturité, les fleurs remplissent l'air d'un parfum envoûtant. Ici, il y a la possibilité de faire une excursion en bateau ou vous pouvez également explorer par vous même, vous pouvez louer un petit bateau. La rivière devient un miroir vitreux de nuit, reflétant les lumières qui sont sur le long de la rive.

Rivière Huong, Hue
Rivière Huong. Hue

Hue est également connue pour ses fortes croyances bouddhistes, ce qui signifie qu'il y a de nombreux temples et pagodes dans toute la ville pour explorer et prendre un moment pour réfléchir. Le plus ancien des temples de Hue est la Pagode atmosphérique de Thien Mu qui domine la rivière des parfums. La pagode de Thien Mu se tient sur sept étages, ce qui en fait l'un des plus grands au Vietnam.

La structure se trouve dans un beau jardin entouré d'arbres verts créant une atmosphère de sérénité. L'ambiance masque quelque peu le rôle de la pagode dans l'activisme bouddhiste au Vietnam. L'image infâme et hantant de Thich Quang Duc, le moine qui s'impatientait pour protester contre le régime de Diem, se tient sur le mur, derrière son Austin bleu rouillée. Ce mémorial agit comme un rappel de la révolte qui a eu lieu ici.

Pagode de Thien Mu
Pagode de Thien Mu

Une autre pagode intéressante et élégante est la Pagode Tu Hieu. Elle est devenus célèbre pour son lien avec Thich Nhat Hanh qui est entré dans le monastère ici à l'âge de 16 ans. Le  moine bouddhiste a ensuite reçu une reconnaissance mondiale pour son activisme. Les imposantes portes conduisent à des terrains entretenus avec amour ét comportent un étang de lotus. Les moines se rassemblent tous les jours pour réciter leurs méditations, leurs chants résonnant dans toute la région et dans la forêt de pins qui entoure la pagode.

Un autre endroit pour assister à l'équilibre et au dévouement des moines bouddhistes est à la pagode de Bao Quoc. L'endroit paisible se trouve au sommet de Ham Long, une petite colline sur la rive sud de la rivière des parfums. La pagode abrite un monastère d'entraînement depuis 1935.

Une autre façon de plonger dans l'histoire royale de Hue est de visiter les tombeaux des leaders qui ont choisi d'être enterrés ici. Le tombeau de l'empereur Khai Dinh est l'un des tombeaux les plus grandioses de Hue. L'intérieur du bâtiment principal est décoré avec des mosaïques et des œuvres d'art. Ce tombeau montre également les influences européennes et orientales qui ont fait appel à Khai Dinh qui n'était pas populaire en raison de sa relation étroite avec le gouvernement français.

 Tombe de Khai Dinh, Hw, visite de Hue, centre du Vietnam
Tombe de Khai Dinh. Hue
 
Une autre tombe qui mérite d'être visitée est la tombe de l'empereur Tu Duc. Elle est entourée de beaux jardins où l'empereur y passé son temps. À l'intérieur des jardins, il y a un lac, jumelé, avec une petite île où l'empereur chassait. Le complexe a été conçu par Tu Duc lui-même, bien qu'il n'ait jamais été enterré ici dans la peur que des voleurs lui vole ses précieux trésors.

Non loin de Hue se trouve le magnifique parc national de Bach Ma. Cette région incroyablement belle a également été victime des guerres qui ont fait naître Hue.

Culture et arts

En raison de la position politique de Hue en tant que citadelle de la dynastie Nguyen, au fil des années, elle a attiré de nombreux grands savants et artistes.
Une telle forme d'art est celle de Nha Nhac, la musique de la cour vietnamienne. Nha Nhac, qui se traduit par la «musique élégante», a été développée dans les dynasties Le et Nguyen et a été reconnue par l'UNESCO comme patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Ce style raffiné de musique et de danse étaient présent à la majorité des événements officiels et des cérémonies. Les interprètes portaient des uniformes somptueux avec une décoration détaillée. Les spectacles impliquaient le chant et la danse accompagné d'orchestres jouant d'instruments vietnamiens traditionnels. Ce n'était pas seulement une forme de divertissement, mais une méthode de communication avec les dieux.

Le cadre idéal pour découvrir la riche culture traditionnelle de Hue est le Théâtre royal qui a ouvert ses portes en 1826 et qui a été récemment restauré. Les visiteurs peuvent maintenant expérimenter les performances culturelles captivantes qui amusaient autrefois l'élite du Vietnam. Les visiteurs sont également libres de se promener dans le théâtre quand il n'y a pas de spectacles avec un  éventail d'artefacts intéressants pour faire jouer son imagination.

Un endroit où vous pouvez voir les contributions artistiques de Hue tout au long de l'histoire est le Musée royal des Beaux-Arts qui présente quelques-uns des meilleurs exemples d'art de la dynastie Nguyen. Ici, vous pouvez avoir un aperçu du style raffiné de la royauté vietnamienne et voir comment le goût artistique a changé au cours du temps.

Quoc học - Lycée pour surdoués de Hue
Quốc Học – Lycée pour surdoués de Hue

Un cadre plus inhabituel pour la culture de Hue est l'École nationale qui a été fondée en 1896. Ce bâtiment rouge distinctif de l'ère française est célèbre pour sa liste impressionnante d'anciens élèves. Les précédents étudiants précédents inclus, Ho Chi Minh et le général Vo Nguyen Giap. D'autres étudiants bien connus membres de l'infâme famille Ngo, dont le chef était le président du Vietnam du Sud de 1955 à 1963 lorsqu'il a été assassiné. L'école est encore un établissement d'enseignement mais les visiteurs sont les bienvenus pour explorer les motifs de charme lorsque les cours sont finis.

Nourriture et boissons

Un plat vietnamien traditionnel qui est synonyme de la ville de Hue est Bun Bo Hue qui est un plat associé à la cour royale. Ce plat de soupe et de nouilles est semblable au Pho mais a une saveur unique et distinctive. Il est bien équilibré avec des ingrédients sucrés, salés, aigres et épicés. Les nouilles sont mélangées avec le bouillon sombre et aromatique, de la viande et le tout garni d'herbes fraîches parfumées.

Un des plats de Com Hen, cuisine de Hue
Un des plats de Com Hen, cuisine de Hue
 
Un plat qui est unique à Hue est le Com Hen, un plat composé de moules et de bouillon de chili versé sur des moules de riz et une variété de légumes et d'herbes pour créer un mélange riche et pleins de saveurs. Ce plat, comme beaucoup d'aliments traditionnels à Hue, est connu pour être extrêmement épicé alors même si les principaux ingrédients, à part le bouillon, sont froids, ce plat est brûlant.

Une autre plat délicieux que l'on trouve à Hue est le Banh Khoai. C'est une délicieuse crêpe croustillante assaisonnée et colorée au curcuma et farcie au porc, aux crevettes et aux légumes. . Le Banh khoai se trouve dans toute la ville et peut être apprécié dans un restaurant ou dans l'un des nombreux stands de rue.

Festivals et événements

Le riche passé royal et politique de Hue a laissé un long héritage de festivals intéressants et passionnants. Au cours du règne féodal, le roi a organisé et assisté à de nombreux festivals tout au long de l'année, chacun célébrant un aspect différent de la culture vietnamienne.
Le premier jour de la nouvelle année lunaire commence avec une journée spéciale de négociation dans le district de Phu Vang. Cette journée est plus dans l'optique de demander de la chance pour la nouvelle année que pour gagner de l'argent. Les commerçants de tous les coins se rassemblent pour la journée de négociation la plus importante de l'année.

Suite aux célébrations traditionnelles du Tet, les habitants de la commune de Phu Mau à Phu Vang se rassemblent pour le Festival de lutte. Cet événement animé et passionnant se déroule le 10  janvier selon le calendrier lunaire. Il rassemble un grand nombre de personnes pour promouvoir la santé et la force pour l'année à venir. C'est une chance pour les populations locales de démarrer la nouvelle année bien en s'occupant de leur santé et de leurs esprits.

Le 12 janvier, les locaux se réunissent pour célébrer le Festival de la pêche et se souviennent de ceux qui ont pêché autrefois dans les océans. Des foules de personnes se dirigent vers Thuan An Beach pour rejoindre les activités de jeux traditionnels basés sur la pêche, vénérer les dieux et prier pour une abondante récolte de poissons et de fruits de mer. Après avoir participé aux jeux, Ils se rendent au front de mer pour regarder les bateaux à rames.

L'un des festivals les plus solennels de l'année, connu sous le nom de Festival des pertes de la Guerre (Losing of the War Festival)est organisé pour commémorer les personnes qui ont perdu leur vie pendant l'invasion française qui a commencé en 1883. Autour de la ville, il y a une atmosphère sombre et évocatrice comme Les familles se réunissent pour rendre hommage aux personnes qui sont mortes. Vingt jours de batailles brutales ont entraîné la perte de nombreuses vies. Ce festival a commencé en 1885 et se tient chaque année le 23 mars du calendrier lunaire. Les familles de toute la ville disposent de grandes tables à l'extérieur de leurs maisons qu'elles remplissent de nombreux plats traditionnels différents. Cela permet non seulement aux gens de se souvenir des pertes de guerre, mais aussi de rassembler la famille et de promouvoir l'unité et la sécurité.

Le festival de course de bateaux (The Boat Racing Festival) se déroule le 2 septembre qui est également la fête nationale vietnamienne. Les gens se rassemblent le long de la belle rivière des parfums pour regarder les équipes de coureurs concourir. Sous le charme de l'école nationale, Quoc Hoc, cette course commémore et célèbre l'indépendance et la liberté du Vietnam en 1975. Ce festival offre une chance de promouvoir la santé et la force et de montrer l'union entre les Vietnamiens.

Ceci est un aperçu de certains des festivals traditionnels fascinants que Hue a à offrir. Son passé riche et  diversifié,  avec  sa position religieuse,  signifie  que Hue  a des  festivals  tout au  long de l'année pour célébrer les multiples facettes de la culture et de la tradition vietnamiennes.

Un ajout plus moderne à la liste infinie de festivals de cette région est le Festival de Hue, festival biennal, très populaire et très attendu qui célèbre la culture étonnante du Vietnam. Le programme présente des performances étonnantes de nombreux artistes de tout le Vietnam. Cet événement coloré et spectaculaire attire des millions de visiteurs, tous enthousiasmés par les spectacles fascinants. Le festival se déroule tous les deux ans en avril et se répand dans toute la ville en remplissant les rues de couleur, de musique et d'excitation.

Une dérive de ce festival est le festival de cuisine internationale de Hue qui se déroule dans le parc Phu Xuan. Ce labyrinthe d'étals remplit l'air avec des arômes des plats traditionnels pour nourrir la foule affamés. Les visiteurs peuvent aussi faire l'expérience de démonstrations culinaires pour connaître la préparation et l'histoire des plats.

Si vous souhaitez réserver une visite pour voir les lieux phares de HUE, visitez notre SITE WEB.

Bản in